Rien où poser sa tête, Françoise Frenkel, à l'arbalète

empty